HomeIntroductionArmes-blasonAnnexesPatronymesLiens

Arbre généalogique 3

Michel Ades quitte Krautergersheim et s'installe à Saverne. Il est avocat à la Cour de Colmar et il est mandaté par le Roi de France pour servir de Conseiller au Roi de Pologne en exil, Stanislas Leszczynski, lors du passage de ce dernier à Wissembourg (1720 à 17??). Stanislas était en route vers Lunéville, siège des Duchés de Bar et de Lorraine dont il devint le souverain en 1738.

Braun, famille de la haute bourgeoisie, anobli en vertu des lettres patentes impériales "Reichsfreiherr = baron". Blason: "d'azur à un gant dextre d'or posé en bande et accompagné de deux étoiles à six rais du même". Ils eurent plusieurs membres du patriciat de Strasbourg, sénateurs de la bourgeoisie représentant la corporation des charpentiers.

La tradition familiale mentionne qu'Henri Ades, fils de Michel du même nom, aurait été page à la Cour de Stanislas à Lunéville, pour ce faire, il aurait été anobli et son patronyme aurait changé en d'Adesky.

S'il est exact que le patronyme d'Adesky fut porté pour la première fois par Henri Ades comme le prouve l'extrait de baptême de son fils Louis Antoine Nicolas né le 7 mai 1772 à Saverne, l'anoblissement de la famille est quant à lui antérieur à la période de Stanislas. En effet, d'une part les documents relatifs à Jean Ades, parle déjà du Sieur Jean d'Ades, d'autre part, dans le registre des baptêmes daté du 18 octobre 1739 et provenant des registres paroissiaux catholiques de Saverne (Bas-Rhin) il est clairement dit en parlant des parents de Henri: "Parentis eius sunt: nobilis et doctissimus Dominus Joannes Michael Ades, Regimus Tabernis Advocatus et Domina Joanna Braun conjugis…"

Jean Ades époux en première noce de N. d'Aubigné, n'étant pas un de nos ancêtres en ligne direct, nous nous sommes uniquement intéressés aux preuves de noblesse de la ligne directe. Ces preuves existent à partir de Michel Ades, avocat au Conseil Souverain de Colmar; ils sont décrits dans le commentaire suivant.

Preuve de noblesse de la famille

La famille d'Adesky est en droit français une famille de noblesse de Robe. Cette noblesse a été obtenue par l'occupations de charges anoblissantes dans la magistrature. La série du Conseil Souverain (1 B) d'Alsace à Colmar, conservé aux Archives de cette ville donne référence de l'occupation de charges anoblissantes par deux membres de cette famille:

"Last but not least" le document attestant la qualité de Gentilhomme de ce même François d'Adesky, delivré par le Vicomte de Brons, Commissaire de la Noblesse française (Annexe II- copie certifiée conforme au Service Historique de l'Armée au Château de Vincennes).

tableau 1tableau2tableau 4tableau 5


© François d'Adesky